DERNIERS
ARTICLES
Article

Mercato international d'après Major : Le résumé

L'après major a été assez agité, beaucoup de formations ont effectué des changements avec pas moins de 10 des 16 équipes du major effectuant des modifications de joueurs. Pour certains, les remplacements étaient connus à l'avance et la situation a fait qu'il n'était pas possible de faire de remplacements, pour d'autres c'est le résultat lors du major qui a provoqué du mouvement. Quoi qu'il en soit, voici un petit résumé de ce mercato d'après major pour la scène internationale, la scène française aura le droit quant à elle à son propre article.

fnatic/GODSENT, le retour à la case départ

Contexte : Déçus de leurs résultats avec fnatic, Robin "flusha" Rönnquist, Jesper "JW" Wecksell et Freddy "KRiMZ" Johansson avaient décidé en août dernier de quitter leur cocon pour voler de leurs propres ailes avec leur ancien leader vainqueur de trois majors, Markus "pronax" Wallsten. Ce dernier avait pris du recul en novembre 2015, fatigué par les critiques et la compétition, fnatic enchaînant les tournois à rythme effréné sans assez de temps pour corriger les problèmes.

Pronax avait alors créé GODSENT avec ses copains du jeu que sont Andreas "znajder" Lindberg ou encore Simon "twist" Eliasson et avait fait des choses assez intéressantes mais bien loin du niveau de fnatic. Pourtant, flusha, JW et KRiMZ avaient décidé de le rejoindre et s'étaient retrouvés avec Pronax et znajder quand twist et Lekr0 partaient pour fnatic. La raison ? La fatigue, la mauvaise ambiance dans l'équipe et l'absence de résultats depuis le départ de Pronax.

Sauf qu'au final, ces changements n'ont pas eu l'effet escompté, KRiMZ et Lekr0 ont rapidement fait le chemin inverse sans grand succès là encore et l'arrivée de Joakim "disco doplan" Gidetun chez fnatic n'y changera rien, les deux équipes affichant un niveau très moyen. Le sort à fait que fnatic a fait un joli major mais des changements étaient déjà prévus depuis plusieurs semaines.

Le mouvement : L'histoire se répète donc, JW et flusha repartent chez fnatic quand twist et disco doplan vont chez GODSENT. Les équipes sont donc les mêmes qu'en août dernier à l'exception de Mathias pauf Köhler qui avait été écarté à l'époque et qui voit disco doplan à sa place.

Quel futur pour ces deux formations ? C'est une bonne question car ces fnatic là n'ont jamais réussi à trouver leur jeu et n'ont jamais gagné de major, il leur faudra donc repartir sur de nouvelles bases pour redevenir un rouleau compresseur. Côté GODSENT, c'est l'inconnu, la formation est sur le papier très jolie mais il semble peu probable de les voir dans le top 10 sur le court ou moyen terme...

Fnatic

Olof "olofmeister" Kajbjer
Freddy "KRiMZ" Johansson
Dennis "dennis" Edman
Jesper "JW" Wecksell
Robin "flusha" Rönnquist

GODSENT

Jonas "Lekr0" Olofsson
Joakim "disco doplan" Gidetun
Markus "pronax" Wallsten
Andreas "znajder" Lindberg
Simon "twist" Eliasson

SK Gaming fait son marché chez Immortals

Contexte : Fin 2015, les Brésiliens de Luminosity Gaming remercient Lucas "steel" Lopes et Ricardo "boltz" Prass pour recruter deux joueurs en provenance de Games Academy, la seconde équipe brésilienne, Epitácio "TACO" de Melo et Lincoln "fnx" Lau. A l'époque, les brésiliens proposent de belles choses, réussissant trois top 8 consécutifs en major en 2015, un bel exploit pour des joueurs qui n'avaient presque rien fait sur CS:GO avant le début de l'année 2015.

Avec ce changement, Luminosity prend une nouvelle ampleur, arrivant directement sur le toit du monde en remportant le major MLG Colombus, le premier major à 1 000 000 $. Suite à ce major, les Brésiliens désormais chez SK Gaming enchaînent de belles performances avant de l'emporter une seconde fois consécutive en major lors de l'ESL One Cologne 2016. 

La fin d'année est beaucoup plus moyenne pour les hommes de FalleN, restant dans le top 4 de tous leurs événements mais n'arrivant jamais à l'emporter, perdant même les finales ESL Pro League S4 à domicile contre Cloud9. 

Le mouvement : Devant ces résultats satisfaisants mais pas de victoire, c'est finalement Lincoln "fnx" Lau qui est écarté de la composition pour cause de problèmes internes. Alors qu'un major arrive, SK doit recruter un joueur mais ne peut pas piocher chez Immortals, ces derniers jouant le minor et la qualification major avec leur composition, empêchant tout transfert avant le major. C'est finalement Ricardo "fox" Pacheco qui jouera avec eux en attendant que João "felps" Vasconcellos ne les rejoigne après le major.

Malgré leur last, ils terminent encore dans le top 4 et peuvent enfin accueillir felps qui est échangé avec fnx qui rejoint donc Immortals. Un changement qui satisfait tout le monde, fnx renforçant Immortals grâce à son expérience et felps amenant un peu de folie chez des SK Gaming qui comptent bien retrouver les sommets. 

SK Gaming

Gabriel "FalleN" Toledo
Fernando "fer" Alvarenga
Marcelo "coldzera" David
Epitácio "TACO" de Melo
João "felps" Vasconcellos

Immortals

Henrique "HEN1" Teles
Lucas "LUCAS1" Teles
Ricardo "boltz" Prass
Lucas "steel" Lopes
Lincoln "fnx" Lau

 FaZe sort le chéquier, North se renforce, Mouz... fait ce qu'il peut

Contexte : Les ex-Dignitas ont pris une nouvelle dimension en rejoignant North, la division eSport du club de football de Copenhague. Les Danois passent au niveau supérieur financièrement, au niveau des infrastructures et surtout de l'ambition. En effet, le club a été très clair, il souhaite voir son équipe atteindre un titre majeur dès 2018. Si leur année 2016 a été plutôt bonne avec un pic lors de l'EPICENTER et une stabilisation dans le milieu du top international, le manque de coup d'éclat reste ennuyeux pour viser plus haut. Pour preuve le major où ils étaient à deux doigts de s'écrouler en poules, avant de remonter, passer dans l'arbre et finalement craquer contre VP alors qu'une place en demie était presque acquise.

Côté FaZe, c'est l'arrivée de Finn "karrigan" Andersen qui a donné de l'ordre à ce qui a toujours ressemblé à un empilement de bons joueurs qui jouent sans trop de coordination. Le Danois a écarté fox et jkaem au profit de kioShiMa et allu puis crée un jeu qui a permis à la formation de performer immédiatement et de monter d'un cran dans la hiérarchie mondiale. Leur major a été correct avec une phase de poule compliquée mais à leur avantage et une défaite très lourde (2-1 mais en perdant 16-3 & 16-5 les dernières maps) en quart face aux SK Gaming.

Enfin mousesports se baladait en eau trouble depuis quelques temps, peu de bons résultats hormis quelques "one shots", notamment grâce à un Nikola "NiKo" Kovač qui arrive toujours à se démarquer du reste de ses coéquipiers. La bonne arrivée de Christian "loWel" Antoran suite à l'erreur de casting Tomas "oskar" Stastny est également à noter. Au major, mouz n'a pas fait le poids et s'est incliné en première phase avec 3 défaites et une victoire.

Ce feeling quand tu n'as pas à carry 4 coéquipiers à chaque map

Le mouvement : les chaises musicales ! C'est tout d'abord mouz qui a décidé de passer à l'action en remettant Tomas "oskar" Stastny dans le cinq titulaire pendant que le plus ancien de la lineup, Chris "chrisJ" De Jong prenait sa place sur le banc. Sauf qu'entre temps, North a décidé de recruter Philip "aizy" Aistrup chez FaZe, ajoutant donc une certaine puissance de feu, Ruben "RUBINO" Villarroel étant finalement écarté. 

Alors que FaZe a d'abord été en discussion avec Adil "ScreaM" Benrlitom, ils se sont finalement tournés vers Nikola "NiKo" Kovač avec un transfert record (près de 500 000 €) pour un joueur qui était bloqué depuis longtemps dans une équipe moyenne. NiKo renforce donc FaZe et offre une arme de destruction massive à Karrigan qui saura très certainement l'utiliser à son avantage. Enfin, devant le départ de leur seul joueur de calibre international, mousesports remet ChrisJ dans son cinq et apparaît désormais plus faible que jamais sur le papier.

FaZe Clan

Finn "karrigan" Andersen
Håvard "rain" Nygaard
Fabien "kioShiMa" Fiey
Aleksi "allu" Jalli
Nikola "NiKo" Kovač

North

Mathias "MSL" Lauridsen
René "cajunb" Borg
Emil "Magisk" Reif
Kristian "k0nfig" Wienecke
Philip "aizy" Aistrup

mousesports

Denis "denis" Howell
Timo "Spiidi" Richter
Chris "chrisJ" De Jong
Christian "loWel" Antoran
Tomas "oskar" Stastny

OpTic & Liquid s'échangent des joueurs

Contexte : Après de très bons choix comme le recrutement d'Oscar "mixwell" Cañella puis de Tarik "tarik" Celik, c'est véritablement le retour de Peter "stanislaw" Jarguz au lead qui a permis à OpTic de passer un cap. Et pas qu'un peu, après de belles promesses en octobre, novembre et decembre a vu des OpTic monter en puissance d'événement en événement. Au final, un titre inattendu lors des finales ELEAGUE S2 et un top 2 peu après lors des finales ECS S2.

Mais alors qu'ils étaient attendus au major, les Nord-Américains ont échoué face à un tirage compliqué certes, mais à un décevant top 12/15 avec une victoire pour trois défaites. C'est justement lors de ce major qu'une équipe a surpris, Team Liquid. Vu comme l'une des équipes les plus faibles du tournoi, les coéquipiers d'un Jonathan "EliGE" Jablonowski on fire se sont inclinés au dernier match décisif contre Astralis.

Pour rappel, Liquid sortait de deux très belles performances en major avec un top 3/4 puis une finale, notamment grâce à Oleksandr "s1mple" Kostyliev qui proposait un excellent niveau. Suite à son départ et l'arrivée de Jacob "Pimp" Winneche à sa place, la formation Américaine n'a rien fait de bon à l'exception d'un top 3/4 lors des ESL One New York.

Le mouvement : Suite à ce major, tout est parti de stanislaw qui a décidé de quitter OpTic pour rejoindre une autre formation Nord-Américaine. Contacté par Liquid, le leader a décidé de quitter cette formation qui est réellement sa première expérience au haut niveau après des années dans le subtop NA et rejoindre un nouveau projet, certainement dans des conditions financières avantageuses. 

Il remplace un Spencer "Hiko" Martin qui a perdu de sa superbe. Toujours capable de bonnes choses, celui qui fût un temps considéré comme le meilleur joueur en Amérique du Nord a baissé de niveau depuis un petit moment maintenant. Hiko rebondit rapidement cependant et a justement pris la place de stanislaw chez OpTic, tout du moins en test pour le moment.

Team Liquid

Peter "stanislaw" Jarguz
Nick "nitr0" Cannella
Jonathan "EliGE" Jablonowski
Josh "jdm" Marzano
Jacob "Pimp" Winneche

OpTic Gaming

Will "RUSH" Wierzba
Tarik "tarik" Celik
Keith "NAF" Markovic
Oscar "mixwell" Cañellas
Spencer "Hiko" Martin (Pas encore définitif)

 

 Le reste du monde :

La Chine en ébulition (TyLoo, VG.CyberZen)

Leader incontesté dans son pays, TyLoo a également su s'imposer petit à petit comme une équipe capable de gêner de bonnes équipes internationales. Alors que leur progression était constante, une petite stagnation et surtout des problèmes internes ont entrainé de forts changements, certains joueurs étant écarté de l'équipe, d'autres expulsés. Une fois la situation apaisée, YuanZhang "AttackeR" Sheng et HaoWen "somebody" Xu ont été réintroduit dans l'équipe quand YuLun "fancy1" Cai a été écarté de la composition, qui joue pour l'instant avec Zhen "HZ" Huang en stand-in.

C'est ensuite la seconde équipe du pays VG.CyberZen qui a là aussi fait un choix spécial. Après des mois derrière TyLoo, ils changent de stratégie en créant deux formations à partir de leur équipe principale. D'un côté, ils passent à 6 joueurs pour ajouter un aspect plus tactique et de l'autre ils recrutent trois joueurs pour accompagner deux des bons joueurs de l'équipe, Savage et tb.  C'est donc sous les noms ViCi Gaming et VG.Renaissance que sont désormais connues ces deux formations.

TyLoo :

Ke "Mo" Liu
Hui "DD" Wu
YuanZhang "AttackeR" Sheng
HaoWen "somebody" Xu
Zhen "HZ" Huang (stand-in)

ViCi Gaming :

Zhuo "advent" Liang
WeiJie "zhokiNg" Zhong
Kunhua "LOVEYY" Bai
ZhiHong "uki" Liu
LinXiao "JeXeN" Wang
ZhiShen "zmpok" Zhang

VG.Renaissance :

Bin "Savage" Liu
BingYuan "tb" Li
Xin "Supreme" Zhang
Xin "XyGJin" Jin
SiBo "AR" Qin

 

Le Danemark s'ajuste (Heroic, Tricked, Rogue)

On passe au Danemark maintenant avec un échange de snipers entre Heroic et Tricked. Les hommes d'Andreas "MODDII" Fridh ont remercié le vétéran Michael "Friis" Jørgensen suite à des résultats en dent de scie et ont recruté le jeune espoir Jakob "JUGi" Hansen en provenance de Tricked. Si les négociations ont été assez longues, tout est finalement rentré dans l'ordre, Friis faisant également le chemin inverse vers Tricked.

Friis retrouve d'ailleurs son ancien coéquipier pendant plus d'un an et demi, Asger "AcilioN" Larsen qui revient de sa pige de six mois chez Splyce et qui remplace Lasse "maeVe" Loft Elgaard. Chez Rogue, si Casper "cadiaN" Møller a longtemps stand-in chez Heroic en attendant que le cas de JUGi se règle, c'est son compatriote danois Nicolai "glace" Jensen qui est écarté de l'équipe. Le nom de son remplaçant n'est pas encore officiellement connu.

Heroic :

Andreas "MODDII" Fridh
Valdemar "valde" Bjørn V.
Marco "Snappi" Pfeiffer
Nikolaj "niko" Kristensen
Jakob "JUGi" Hansen

Tricked :

Nicolai "HUNDEN" Petersen
Patrick "es3tag" Hansen
Johannes "b0RUP" Borup
Asger "AcilioN" Larsen
Michael "Friis" Jørgensen

Rogue :

Casper "cadiaN" Møller
Jesper "tenzki" Mikalski
Kamen "bubble" Kostadinov
Viktor "v1c7oR" Dyankov
 TBA

 

Space Soldiers reste maître en Turquie

Space Soldiers continue de s'affirmer comme la première puissance Turque. Si Engin "MAJ3R" Kupeli a été officiellement confirmé après plusieurs mois d'essais, c'est le jeune espoir Buğra "Calyx" Arkın qui rejoint les soldats de l'espace en provenance des ex-Dark Passage. Ces derniers ayant quitté leur organisation, Calyx a pu joindre gratuitement et permet à Space Soldiers de passer à 6 joueurs titulaires et de faire une rotation dans l'équipe. De leur côté, les ex-Dark Passage voient le départ de Bora "Maiko" Igci et l'arrivée de l'ancien leader de Space Soldiers, Tugay "TuGuX" Keskin. Leur dernier joueur n'est pas encore officiellement connu.

Space Soldiers :

Engin "MAJ3R" Kupeli
Can "XANTARES" Dörtkardeş
Çağatay "DESPE" Sedef 
Ahmet "paz" Karahoca
Engin "ngiN" Kor
Buğra "Calyx" Arkın

ex-Dark Passage :

Tugay "TuGuX" Keskin
Ufuk "SasuKe" Göktaş
Özgür "woxic" Eker
Muhammed "mini" Salman
TBA

 

CLG et Splyce bien parti pour rester dans le ventre mou NA

Enfin, du côté des Etats-Unis, Counter Logic Gaming voit le départ du Canadien Yassine "Subroza" Taoufik, dans une équipe qui a déjà récemment recruté Pujan "FNS" Mehta. Autrement dit du réchauffé qui aura du mal à remonter au top. En attendant un cinquième officiel, c'est pour l'instant James "hazed" Cobb qui était stand-in alors qu'il avait pris du recul en début d'année, l'arrivée de l'Australien Ricky "Rickeh" Mulholland devrait cependant être officiel très rapidement. Splyce, qui a donc perdu Asger "AcilioN" Larsen (on l'a dit plus haut, j'espère que vous avez suivi), a trouvé son remplaçant en recrutant l'ancien Cloud9 Kory "SEMPHIS" Friesen et ainsi se recentrer sur un projet purement Nord-Américain après leur tentatives d'internationalisation.

Counter Logic Gaming :

Steve "Cutler" Cutler
Kenneth "koosta" Suen
Ethan "nahtE" Arnold
Pujan "FNS" Mehta
Ricky "Rickeh" Mulholland (A confirmer)

Splyce :

Arya "arya" Hekmat
Joey "CRUC1AL" Steusel
Ronnie "ryx" Bylicki
Tayler "Drone" Johnson
Kory "SEMPHIS" Friesen

 

Renegades patauge

Enfin, nous complétons notre tour du monde avec les Renegades qui mettent leur performant sniper Ricky "Rickeh" Mulholland sur le banc. S'il a toujours eu un (très) bon niveau, Rickeh et Renegades n'ont pas réussi à élever leur niveau de jeu et ne font plus réellement partie de l'élite Nord-Américaine, mais restent tout de même juste en dessous. S'il semblerait que le départ de Rickeh soit lié à un problème interne, son remplaçant pour le moment est le Suédois Simon "atter" Atterstam, nul ne sait encore s'il sera confirmé dans l'équipe ou non. Rickeh de son côté serait déjà en route pour CLG.

Renegades :

Aaron "AZR" Ward
Justin "jks" Savage
Yaman "yam" Ergenekon
Karlo "USTILO" Pivac
Simon "atter" Atterstam (stand-in)