Entrez votre adresse email pour créer un compte ou remplissez le formulaire pour vous connecter sur Flickshot.

Login

Register

Ou connectez-vous avez Steam ou Twitter

Connectez-vous à Flickshot pour donner votre avis.

Continuer avec Steam

S'inscrire ou se connecter avec un email

Pour utiliser Flickshot, vous devez avoir les cookies activés. Nous ne publierons jamais sur Twitter ou Steam sans votre permission.

Partager
Mardi 29 novembre 2016 18:00

AmaNEk & devoduvek, interview découverte

En voilà deux qui font parler ! Et du drama par ci, du drama par là, accusation de cheat par ici, vidéos en 0.25 prouvant toute cette supercherie par là-bas... mais au final et malgré les rumeurs et accusations d'une minorité bruyante et un poil acharnée, ils sont tranquilles, mettent des têtes et progressent. Ces deux-là, ce sont David "devoduvek" Dobrosavljevic et François "AmaNEk" Delauney, deux joueurs révélés par MINLATE lors de la GA 2015 et qui ont petit à petit confirmé en atteignant la demi-finale de l'ESWC avec Platinium il y a quelques semaines.

Les deux joueurs ont accepté de répondre à nos questions et se dévoiler à une scène française qui les a critiqué puis encensé, le tout sans réellement les connaitre. De leurs débuts sur CS:GO, leur préparation pour leur premier event en ne jouant que sur FACEIT jusqu'à leur top 3/4 d'ESWC et leur premier contrat professionnel, retour sur un itinéraire pas comme les autres et qui permet à chaque joueur amateur de rêver vivre de sa passion. Interview découverte.

Salut les gars, merci de nous accorder cette interview. Tout d’abord, vous êtes de jeunes joueurs sur la scène française, est-ce que vous pouvez brièvement vous présenter pour les lecteurs qui ne vous connaîtraient pas bien ?

devoduvek : Salut neL, pour faire simple moi c'est David, j'ai 22 ans et j'habite en IDF. Je consacre la plus grande partie de mon temps à jouer à CS.

AmaNEk : Je m'appelle François DELAUNAY, j'ai 23 ans et j'habite à Rennes. Groso modo, je me suis investit à fond dans cs:go depuis 2 ans environ.

Pourquoi les pseudos devoduvek et AmaNEk ?

devoduvek : Alors merci de me poser cette question car c'est avec grand plaisir que j'y réponds! C'est en fait 2 mots détachés; dev oduvek. A la base, mon tout premier pseudo sur internet a été deviilll, puis à un moment donné, j'ai voulu changer, ça a donné des dérivés du style devon1, devk0r, mais je trouvais ça vraiment naze. Du coup, j'ai cherché un peu d'inspiration dans ma langue maternelle, et j'ai pensé au mot "oduvek" qui peut se traduire par "depuis toujours" en serbe.  Quand j'ai mixé dev avec oduvek, j'ai trouvé que ça sonnait plutôt bien et que c'était vraiment la classe haha. Donc voilà, dev depuis toujours quoi.

AmaNEk : J'avais choisi ce pseudo au hasard quand j'ai voulu changer.

Maintenant, petit retour à vos débuts, quand et comment avez vous commencé le jeu ? Etes-vous originaire de Source ou d’1.6 ? Vous êtes vu par beaucoup comme un binôme, comment vous êtes vous connu ?

devoduvek : De mon côté, ça fait depuis novembre 2014 que je joue à CS:GO. On est tous les deux originaires d'1.6. Alors on est pas vraiment un binôme dans le jeu, mais on partage beaucoup la même vision de jeu. On s'est connu en 2007/2008, je sais plus trop exactement, mais à l'époque on ne se côtoyait pas du tout jusqu'en 2011 quand j'ai un peu repris CS et où l'on a commencé à jouer ensemble par ci par la (sans jamais faire d'équipe). Quand je suis arrivé sur CS:GO, j'ai tout de suite commencé à jouer avec amanek et maouim3 vu que c'était les seules connaissances qui me restaient et qui jouaient encore au jeu.

AmaNEk : J'ai commencé à jouer à cs:go au tout début de la BETA. Malheureusement, le jeu ne me plaisait pas du tout en terme de mouvement, recoil, map, graphisme, compétition. Du coup, j'ai arrêté à la BETA et j'ai repris le jeu en juillet 2014. Je suis originaire d'1.6. Depuis mes débuts sur counter-strike, j'ai toujours joué avec maouim3, du coup quand DEVO est revenu sur cs:go en novembre 2014, on a directement joué ensemble sur FACEIT.


Copain !

Votre renommée n’arrive que lors de la Gamers Assembly 2015 où vous arrivez de nul part et vous vous démarquez des autres équipes. Racontez-nous votre préparation et tout simplement ce que vous souhaitiez faire lors de l’événement ?

devoduvek : Alors pour être honnête, on pensait faire top 1 au début puis on a vu Titan et on s'était dit qu'on allait faire top 2 haha.. Moi personnellement, j'avais zéro connaissance de la scène française, la seule expérience de CS:GO que j'avais, c'était les matchs faceit qu'on faisait tous les soirs et je me rappelle qu'on ne voyait que très rarement des Français. Pour la préparation, il n'y en avait pas forcément, on a fait du faceit à 5 pendant 2 mois, vu qu'on ne savait même pas comment les teams faisaient pour pracc. Autant dire qu'on ne jouait que des mix avant l'event.

AmaNEk : En gros, depuis novembre 2014, on a faceit ensemble jusqu'a la gamers assembly courant Mai 2015. Avant la lan, on souhaitait faire un top 3 minimum derrière TITAN et GPLAY.

Vous passez dans le tournoi “pro” avec des équipes comme Gplay, LDLC Blue, WE GOT GAME, unKnight et iGamerz dans votre groupe. Des noms et des joueurs habitués de ce niveau en lan. Vous ne gagnez aucun match mais vous n’êtes pas ridicule, comment avez-vous vécu ce moment ?

devoduvek : Bon, il faut dire qu'on a quand même été un peu ridicule. Déjà, on a l'excuse de la fatigue, moi je sais que c'était la première fois que je jouais à cs sans avoir eu une bonne nuit de sommeil donc j'étais vraiment naze et pas du tout habitué. Puis, on s'est aussi rendu compte de la différence de niveau à ce moment là entre des équipes type "mix" qu'on a pu jouer le samedi et des équipes comme gplay ou WGG qui avaient un vrai jeu d'équipe. Pas la peine de préciser que notre style de jeu yolo mac10 on rush ne fonctionnait plus du tout le dimanche. Et puis, c'est pas comme si notre jeu était très élaboré. On était vraiment déçu.

AmaNEk : La performance qu'on a réalisé est forcement décevante, ceci est facilement expliqué par les trois heures de sommeil qu'on a eu à cause du tournoi qualificatif qu'il fallait jouer pour obtenir le dernier slot du tournoi PRO.

C’est lors de cet event que l’on découvre le style de jeu très spécial d’amanek à base de MAC10, de PM et de “jte cours dessus”. Comment cela t’es venu ? Depuis quand as-tu compris que ces armes pouvaient, dans un certain cadre, devenir des atouts ? De ton côté devoduvek, qu’en as-tu pensé de lui la première fois que tu l’as vu courir comme ça avec ses PM ? Que penses-tu de ce style de jeu ?

devoduvek : Bah moi, j'arrive sur CS:GO, le premier truc que j'vois, c'est Amanek qui achète des PM. Au final, c'est comme ça que j'ai appris à connaitre le jeu donc ça ne m'a pas fait plus d'effets que ça. Je voyais les gens rager dans le chat et tout mais en jouant avec lui, j'ai vite compris que le style de jeu mac10 "on court" pouvait énormément surprendre donc c'était un bon atout.

AmaNEk : Quand j'ai recommencé à jouer à cs:go, je me suis vite rendu compte que le MAC-10 était presque aussi puissant que l'AK quand tu te déplaces très vite sur le jeu. En plus, l'arme ne coûte pas très cher (1050$) et tu gagnes 600$ à chaque kill. Quand tu sautes, ça tire tout droit, tu te déplaces rapidement. Tout ses atouts m'ont poussé à jouer avec cette arme, je suis une mule pour mes coéquipiers.

 

Avant la GA 2015, la seule expérience de CS:GO que j'avais, c'était les matchs faceit qu'on faisait tous les soirs. On a donc fait du faceit à 5 pendant 2 mois, vu qu'on ne savait même pas comment les teams faisaient pour pracc.

 

Après cette GA, amanek tu rejoins rapidement beGenius où tu joues avec JaCKz notamment, quel souvenir gardes-tu de cette équipe ? Pourquoi “séparer” le binôme ?

AmaNEk : Chez beGenius, on a remporté la PxL Lan 44 et on a participé à la PGW 2015. Suite à la contre-performance de la PGW , j'ai décidé de m'écarter de l'équipe car elle ne correspondait pas à mes attentes. Pendant l'été 2015, maouim3 était parti jouer avec Red Instinct et DEVO était parti jouer dans une autre équipe. C'est à ce moment là qu'on s'est séparé et que je suis allé chez begenius après que maouim3 se soit fait kick de RINS.

Puis tu retournes ensuite chez MINLATE et vous passez à deux doigts de la qualif pour le Minor, tout se joue en match décisif contre HellRaisers, comment avez-vous vécu cet événement ?

devoduvek : C'était la première fois qu'on jouait une grosse équipe et ça faisait seulement trois semaines qu'on rejouait ensemble avec amanek. On s'était dit à ce moment là qu'on venait de passer un palier et qu'on avait vraiment commencé à progresser dans le bon sens, d'autant plus que les scores étaient plutôt serrés. C'était notre première performance en inter.

AmaNEk : On a joué pendant plusieurs jours pour arriver au dernier match aux portes du MINOR. La veille du match, on était très content de jouer contre HELLRAISERS, on savait qu'ils n'étaient pas trop en place avec l'arrivée d'oskar. On a donné le maximum mais malheureusement, on a échoué si près du but. Cette défaite nous a permis de nous remettre en question et d'avancer.

Vous rejoignez ensuite Red Instinct où le binôme se reforme avec maou1m3, un ancien MINLATE, et le duo Kan4/thyx. Lors de la GA 2016, vous faites un top ? assez décevant même si le niveau était assez haut, que s’est-il passé ?

devoduvek : Notre méthode de travail et notre expérience étaient encore trop faible pour viser un top3. Au final, on perd en overtime contre WGG qui lui perd contre LDLC Blue(finaliste) 16-14 sur la même map, mais clairement on manquait d'expé si on voulait espérer atteindre le podium. On faisait trop d'erreurs, on s'adaptait pas aux situations, on était trop lisible... Bref, il manquait plein de choses pour viser le palier au dessus.

AmaNEk : On a fait un TOP 5/6 à la GA 2016, on n'avait pas encore assez d'expérience pour s'imposer face aux différentes équipes du subtop fr. On faisait énormément d'erreurs de positionnement qui nous ont coûté cher sur la dernière map face aux WGG sur de_cbble.


"Toi aussi t'es d'accord, SCARA c'était mieux que roombang ?"

Vous remportez ensuite le tournoi BYOC de la DH tours devant WGG et RIns.RS, c’est votre première belle victoire, le premier titre, premier gros cash-prize, cet événement a-t-il une saveur particulière pour vous ?

devoduvek : Première "grosse" victoire, forcément on était content. Mais on savait très bien que le niveau n'était pas aussi relevé qu'à la GA. Par contre, notre niveau individuel et le niveau d'équipe avait clairement augmenté en deux mois depuis la GA.

AmaNEk : On était très satisfait du parcours qu'on a réalisé, on s'est rendu compte que le travail rapporte tôt ou tard dans la vie.

On accélère un peu et vous rejoignez WGG en mix pour dépanner pour une qualif online si je me souviens bien, c’est bien ça ? Puis vous vous qualifiez pour l’ESWC contre toute attente et vous décidez de continuer ensemble pour ensuite rejoindre Platinium. Aviez-vous un objectif pour cet ESWC ?

devoduvek : Alors, je vais revenir un peu plus en détails par rapport au drama qu'il y a eu sur la qualif. A la base, c'est moi qui devait remplacer Scara pour la qualif online et en cas de qualification, je ne devais pas y participer. Mais lipton a décidé de quitter WGG ce qui fait qu'un slot dans l'équipe se libérait. J'ai en toute logique proposé à Amanek de venir jouer tout en sachant qu'en cas de qualification, scara prendra sa place (vu que je prenais celle de lipton). Quelques jours après notre qualif, NpK avait une baisse de motivation et estimait qu'AmaNEk méritait vraiment de jouer à l'ESWC. Personne n'a forcé NpK à prendre cette décision et je le respecte énormément d'avoir eu le courage de laisser sa place comme ça !

On se qualifie donc pour l'ESWC et à ce moment là, il faut savoir qu'il n'y a pas d'équipe. Juste un mix. On décide tout de même de bosser avant l'événement comme une vraie équipe. Notre objectif était clair : Faire bonne impression en passant les poules, le reste, c'était bonus.

AmaNEk : Je ne devais pas participer mais NpK a décidé de me laisser sa place. On a durement bossé pendant 15 jours avant l'évent et notre objectif était bien sûr de passer les poules.

 

Quand j'ai recommencé à jouer à cs:go, je me suis vite rendu compte que le MAC-10 était presque aussi puissant que l'AK quand tu te déplaces très vite sur le jeu. Quand tu sautes, ça tire tout droit, tu te déplaces rapidement. Tout ses atouts m'ont poussé à jouer avec cette arme.

 

L’ESWC arrive et vous tombez dans un gros groupe avec Millenium, k1ck Oldschool emmenée par fox et enfin les Brésiliens de Luminosity. Aviez-vous un avis particulier sur ce groupe ? Pensiez-vous pouvoir passer ?

devoduvek : Beaucoup de gens disaient qu'on avait un groupe difficile mais pour moi, on a hérité du seed 1 le plus facile (LuminosityG). Pour k1ck, on avait pas forcément peur de l'ensemble de l'équipe, il y a clairement une différence de niveau entre fox et ses teammates. On savait déjà les maps qu'on allait jouer contre chaque équipe car elles avaient toute un véto plutôt linéaire et très prévisible. Au final, la phase de poules était nettement plus facile que ce que on avait pu l'imaginer.

AmaNEk : On a très bien préparé notre premier match contre Luminosity donc on était plutôt confiant sur notre victoire. Ensuite, on avait envisagé de tomber contre MILLENIUM lors de notre deuxième match de poule. Or, on a joué k1ck old school, on savait que leur seul map forte était de_dust2, pour le reste, on savait que ça allait être plutôt facile. Globalement, on savait qu'on avait largement le potentiel pour passer la phase de poules.

Vous sortez donc finalement premiers avec 2 victoires, vous surpassez ensuite les Finlandais de iGame puis arrive le gros match contre Epsilon. Là on passe au niveau supérieur, sur scène en plus et vous les défoncez complètement, comment l'expliquez vous ?

devoduvek : Déjà, pour en revenir un peu à iGame, on savait qu'ils avaient un bon niveau mais on s'attendait vraiment pas à les battre aussi facilement. Pour Epsilon, c'est pas vraiment explicable, tout le monde était super chaud, on faisait pas d'erreurs, on remportait tous nos duels, on avait des sides CT en béton. Personnellement et comme tout le monde, je ne nous pensais pas capable de battre Epsilon 16-7 et 16-8 sur scène. Au final, je dirais que les résultats des matchs qu'on a eu avant nous ont donné une grande confiance.

AmaNEk : Contre epsilon, on a joué de_cache et de_cbble qui sont les maps où l'on a investi le plus de temps. Nous étions énormément confiant sur celles-ci donc on a mis deux scores très secs (16-7 , 16-8)


DDE eSport Club

L’exploit est fait mais le tournoi n’est pas fini, vous arrivez en demi-finale contre Alternate. Connaissiez vous cette équipe, étiez-vous impressionné ou autre ? Vous perdez la première map de justesse 16-14 puis la seconde sera cauchemardesque, avez vous des regrets sur ce match ?

devoduvek : Pour Alternate, amanek et moi, on connaissait plutôt bien l'équipe vu qu'on les avait joué en playoffs cevo. Je les plaçais un cran en dessous de Epsilon. Là où ils ont été impressionnant, c'est que leur niveau en lan reflétait exactement celui qu'ils avaient sur le net, contrairement aux autres équipes. Et c'est aussi la seule équipe qui a eu un véto intelligent contre nous en pickant overpass, la seule map avec nuke qu'on a pas pu bosser. On savait que si on perdait cache, nos chances de gagner overpass étaient ultra minimes. En revanche, en gagnant cache... on comptait bien remporté le bo3 sur cbble. Je dirais donc que notre seul regret, c'est de ne pas avoir pu jouer cbble, overpass n'étant pas vraiment une déception.

AmaNEk : J'ai été impressionné du niveau de Keev à l'awp, c'est à cause de lui qu'on perd la map sur cache, il a su faire la différence à des rounds cruciaux. On a pas de regrets hormis notre défaite sur cache.

Pensez-vous que vous auriez pu gagner cet ESWC ?

devoduvek : C'est difficile comme question, une chose est sûr, c'est qu'on aurait tous kiffé pouvoir jouer LDLC en finale. Je pense que ça aurait pu être un très beau match ! Mais pour répondre vraiment, si on gagnait cache face à Alternate, oui, je pense qu'on aurait pu gagner l'ESWC.

AmaNEk : Avant les poules, non mais après le match contre Epsilon, on savait qu'on avait de grandes chances de l'emporter.

Suite à cette bonne performance, vous rentrez dans le classement HLTV, dans le top 30 mondial. Cela signifie-t-il quelque chose pour vous ?

devoduvek : Clairement, c'est la première fois que ça nous arrive à tous, donc ouais, moi je trouve ça plutôt bien pour nous. Et puis, c'est surtout le "regard" des autres qui change, on est plus des randoms à leurs yeux, on a une certaine légitimité dans le subtop inter.

AmaNEk : C'est la première fois qu'on rentre dans le top 30 mondial, ceci nous apporte une certaine notoriété et un certain respect vis à vis du subtop inter.

 

Pour Epsilon, c'est pas vraiment explicable, tout le monde était super chaud, on faisait pas d'erreurs, on remportait tous nos duels, on avait des sides CT en béton. Personnellement et comme tout le monde, je ne nous pensais pas capable de battre Epsilon 16-7 et 16-8 sur scène.

 

Expliquez nous cette histoire avec Millenium, vous y allez, puis finalement non, que s'est passé ?

devoduvek : Pour faire court on a eu l'opportunité de rejoindre Millenium, chose que nous avions accepté. Pas seulement pour l'argent, qui reste une des raisons principales, mais aussi pour les opportunités derrieres que Mille pouvait nous offrir. Au final, Mille a tardé à nous donner une réponse définitive et Scara est revenu vers nous avec une "offre" encore plus intéressante que celle de Mille.  J'suis plutot content de la tournure que ça a pris étant donné que notre première volonté était de continuer ensemble, mais que comme dit plus haut, c'était dur de refuser Mille pour certaines raisons. Aujourd'hui, on reprend les choses là ou les avait laissé il y a 2 semaines et on compte bien rattraper notre petit retard.

Vous allez donc être remunéré pour jouer a Counter-Strike, qu'est-ce que cela represente pour vous ?

devoduvek : C'est un de mes objectifs depuis un moment, j'imagine que ma motivation sera encore plus grande aujourd'hui. Ca va aussi m'aider à prendre certaines choses dans le jeu plus au sérieux. 

AmaNEk : Ca va me permettre de payer mes factures et d'avoir une approche plus professionelle du jeu.

Quand vous avez rejoint le "projet Millenium", le choix de jarod a pas mal été critiqué, surtout à cause de son âge et d’une incapacité à pracc en journée, qu’avez vous à répondre à cela ? Pourquoi jarod et pas quelqu’un d’autre ?

devoduvek : Alors déjà à la base, quand WGG m'avait demandé de jouer avec eux, j'avais refusé car il y avait jarod (bon et parce que je voulais jouer avec amanek aussi). Je voulais pouvoir jouer en équipe le plus possible et le plus tôt possible. Au final, regardez ce qu'on a pu faire avec très peu de temps de préparation. Regardez toutes les équipes du subtop fr qui jouent énormément mais qui ne produisent pas de résultats. On a compris, Amanek et moi ce que jarod nous a apporté. La progression faite avec platinium est en grande partie grâce à lui (et scara bien sûr car ils sont les deux cerveaux de l'équipe). Au final, je prêche énormément la théorie avant la pratique et le problème dans une équipe avec beaucoup de jeunes joueurs, c'est qu'on arrive vite à court d'idées (moi le premier), on n'a plus rien à proposer et c'est là, que ça coince. On pense que la solution, c'est de s'entraîner le plus possible alors que ce n'est pas productif si il n'y a rien de constructif à appliquer. Pour en revenir à jarod, il a certes 30 ans et des cheveux blancs, mais en attendant, il a un très bon niveau individuel, il s'investit à 300% sur le jeu bien qu'il travaille à coté, il se déplace bien sur la map avec son AWP, il tire très vite. Fin clairement, à part les horaires, il n'y a rien à lui reprocher.

Bon, attaquons une partie polémique, les rumeurs de cheat et cette réputation que certains font circuler. Savez-vous où tout a commencé ? Qui a lancé ça et quand ?

devoduvek : Tout a commencé pendant la GA, j'avais 350h de jeux sur mon compte steam et amanek courrait partout au mac10. Forcément les gens avaient du mal à comprendre. Je ne sais pas qui exactement a lancé cette rumeur mais en tout cas, elle a vite circulé sur vakarm et tout est parti de là.

AmaNEk : Tout a commencé à la GA 2015, les équipes qu'on a battu sèchement ont directement crié au cheat.

Quel est votre avis sur le fait que vous soyez toujours vu comme des netteux ou des cheaters par certains (du moins, jusqu’à l’ESWC... et encore) ? Comment l’expliquez vous ?

devoduvek : Moi je m'en fou, les gens sont du genre à t'accuser de triche sans preuves et dès qu'ils tombent sur le moindre truc (cf, une de mes videos), ils se rassurent en se disant que ce moment là est une preuve irréfutable. Je savais que notre perf à l'ESWC ne changerait rien pour certaines personnes. Je m'en réjouis même, ça prouve à quel point certains sont bornés et pas très malins.

AmaNEk : Quand vous êtes fort à counter-strike, automatiquement les gens vous traitent de tricheur. Pour moi, si l'on ne te traite pas de cheater un jour ou l'autre, tu peux arrêter de jouer à cs.

Qu’avez vous à répondre à tous ceux qui doutent de vous et regardent vos démos en 0.25 ?

devoduvek : Merci pour la youtubemoney. Plus sérieusement, je n'ai rien à leur répondre. J'aime bien me moquer d'eux, c'est tout.

AmaNEk : Le coup d'awp est trop rapide pour l'oeil humain.

 

Quand vous êtes fort à counter-strike, automatiquement les gens vous traitent de tricheur. Pour moi, si l'on ne te traite pas de cheater un jour ou l'autre, tu peux arrêter de jouer à cs.

 

De l’extérieur donc, pensez-vous qu’il soit décemment possible aujourd’hui de cheater à haut-niveau et plus précisément en lan ? En prenant en compte également que personne ne s’est jamais fait prendre en flagrant délit.

devoduvek : Comme tout le monde, j'ai un doute, je me pose des questions et je me demande si c'est vraiment possible. On voit de temps en temps certains qui essayent de tricher et qui se font VAC/FACEIT/ESEA Ban... je veux bien croire aux codeurs qui distribuent leur cheat à 1 ou 2 personnes mais réellement, où sont les preuves à part des spéculations? Quand je vois l'acharnement sur moi et amanek, je me dit qu'au final, c'est surement des conneries et ça me rassure. Au final, je ne sais pas, mais au moins, je n'affirme pas que ça triche avec certitude contrairement à certains.

AmaNEk : A moins d'avoir un complice dans le staff d'admins ou d'être en relation avec un codeur informaticien. A mon avis, ce n'est pas possible.

Personnellement, avez-vous pour objectif de jouer un jour chez G2, nV ou une équipe de ce calibre ?

devoduvek : On joue tous à CS pour atteindre ce niveau, c'est clairement un de mes objectifs. Si demain, une équipe de ce type propose à n'importe qui d'entre nous, je ne vois pas comment un refus serait possible.

AmaNEk : Quand tu as pour objectif d'être le plus fort sur le jeu, tu as forcément pour objectif d'être dans l'une des meilleures équipes du monde.

Merci pour l’interview, je vous laisse le mot de la fin, si vous avez un message à faire passer c’est le moment !

devoduvek : Déjà un grand merci à toi neL pour cette interview. J'ai pris énormément de plaisir à y repondre! Une pensée à tous les gens que j'ai rencontré sur CS et avec qui je m'entends super bien, ça fait toujours du bien de tomber sur des gens cool. Et bien sur, n'hésitez pas à me follow sur twitter twitter.com/devoduvek.

AmaNEk : Merci à tous !

Photos HLTV.org, bannière par akjn


neL

Créateur de flickshot.fr, journaliste et rédacteur CS depuis 2012. Fan de l'OL et amateur de MMA.