Entrez votre adresse email pour créer un compte ou remplissez le formulaire pour vous connecter sur Flickshot.

Login

Recuperation mot de passe


Register

Ou connectez-vous avez Steam ou Twitter

Connectez-vous à Flickshot pour donner votre avis.

Continuer avec Google Continuer avec Steam

S'inscrire ou se connecter avec un email

Pour utiliser Flickshot, vous devez avoir les cookies activés. Nous ne publierons jamais sur Twitter ou Steam sans votre permission.

Partager
Lundi 25 juin 2018 16:39

800 000 $ de buyout pour apEX & NBK

Il y a quelques semaines, G2 Esports se décidait finalement à faire confiance à Richard "shox" Papillon et son projet qui incluait les comebacks de Kevin "Ex6TenZ" Droolans et Édouard "SmithZz" Dubourdeaux. Un pari risqué, d'autant plus qu'ils remplacent deux joueurs importants de la scène française, Dan "apEX" Madesclaire et Nathan "NBK" Schmitt.

Les deux joueurs se retrouvent donc sur le marché et il est fort à parier que de nombreuses formations seraient intéressées par leurs profils. D'un côté apEX, 25 ans, ouvreur reconnu sur la scène internationale avec un major en poche et près de 8 ans au haut niveau. Idem pour NBK, 24 ans, 8 ans au top, 2 majors sur le CV, un profil polyvalent de support pouvant lead et même aider dans un setup double awp comme récemment avec G2 ou encore à ses débuts où il était sniper.

Sauf qu'avoir un profil intéressant n'est pas suffisant en 2018 en ayant de gros contrats derrière. En effet, selon nos informations , les "buyouts" dans les contrats G2 Esports seraient à hauteur de 800 000 $ par joueurs. Ce montant aurait repoussé quelques velléités de projets pour les deux Français et il semble bien qu'ils ne devraient donc pas bouger à moins d'un rachat par une grosse organisation.

Tout récemment, diverses informations annonçaient NBK chez Cloud9 mais le montant demandé aurait calmé les Américains. Même problème pour apEX, qui toujours selon nos informations aurait été proche de rejoindre mousesports mais les négociations n'auraient pas abouti malgré une baisse du prix de rachat.

Les deux joueurs se retrouvent donc à attendre sur le banc qu'une organisation daigne payer ces sommes. Pour rappel, les deux Français sont en contrats jusqu'en février 2019 et pourraient ne pas bouger jusqu'à ces dates. A moins peut-être de les voir dans un remaniement chez G2 une fois les relations apaisées ? Réponses dans les semaines et mois à venir.


neL

Créateur de flickshot.fr, journaliste et rédacteur CS depuis 2012. Fan de l'OL et amateur de MMA.